Patrimoine des pêcheries de la plage de la Birochère à celle du Portmain

Déroulement automatique, en glissant sur l'image, on avance ou on revient.

1
Plage de la Birochère
Point de départ de la suite du Patrimoine
1
Pêcheries entre la plage de la Birochère et la Plage de la Source en 2015.
4 pêcheries occupent cette partie de la côte.
1
Pêcherie LC5 en 2006
Elle appartenait à M. Robiou du pont
1
Pêcherie LC5 en 2007
Après une tempête.
1
Pêcherie LC5 en 2015
Elle a été reconstruite par Jean Moreau.
1
Pêcherie LC33 en 2007
Elle a été construite par Jean Moreau
1
Pêcherie LC33 en 2010
Puis reprise par un autre propriétaire.
1
Pêcherie LC90 en 2006
Cette pêcherie est entretenue par M. Michel GRASSET. Elle est située entre la pêcherie LC32 et la pêcherie LC53.
1
Pêcherie LC90 en 2015
Elle a été rénovée en 2014.
1
Pêcherie LC53 en 2011
Cette pêcherie est entretenue par M. Alain BOURCIER.
1
Pêcherie LC53 en 2015
Elle est située entre la pêcherie LC90 et la plage de la source. La surface déclarée est de 16 m², 5m² pour la pêcherie et 11m² pour la passerelle.
1
La Thalasso
avant d'arriver sur le secteur de Gourmalon.
1
Ecluse à poissons en 2015
Elle permettait de capturer le poisson lorsque la mer descendait.
1
Gourmalon en 2008
7 pêcheries occupaient cette zone
1
Gourmalon en 2015
7 pêcheries occupent cette zone
1
Gourmalon en 2016
8 pêcheries occupent cette zone
1
P8
Vestiges de la pêcherie numéro P8 en 2015
1
p8
Elle a été refaite à neuf en 2016
1
Pêcheries P1, P29 en 2015
La pêcherie P8 à droite est entretenue par M. Dominique RICHARD. La pêcherie 29 à gauche est entretenue par M. Pascal NOEL.
1
Pêcherie P1 en 2015
Elle est située entre la pêcherie P8 et la pêcherie P29. La surface déclarée est de 11m². Il existe une passerelle commune de 2,5m² pour la P29 et la P1.
1
Pêcherie P32 en 2015
Cette pêcherie est entretenue par Mr Bernard LODEHO. Elle est située entre la pêcherie P8 et la pêcherie P30, sur Gourmalon.
1
Pêcherie P30 en 2015
Cette pêcherie est entretenue par Mr Louis VINET. Elle est située entre la pêcherie P32 et la pêcherie P25, sur Gourmalon.
1
Pêcherie P25 en 2012
Cette pêcherie est entretenue par M. André DUPRE. Elle est située entre la plage de la Source et le vieux port et entre la pêcherie n°30 et la pêcherie n°54.
1
Pêcheries P25, P54 et P20 en 2015
. Ces pêcheries sont les dernières avant le vieux port. P25 sur la droite, ensuite la P54 et dans le fond la p20
1
Pêcherie P54 en 2007
Elle a été détruite par la tempête Xynthia et a été reconstruite en mai 2012.
1
Pêcherie P54 en 2015
La pêcherie est entretenue par Madame Koeberlé Marie Hélène. Elle est située entre la pêcherie n°25 et le vieux port, sur Gourmalon .
1
Pêcherie P20 en 2015
La pêcherie est entretenue par Madame Odile MENAGER. C'est la dernière pêcherie avant le vieux port.
1
Sainte-Marie
13 pêcheries se répartissent sur ce territoire qui s'étend du nouveau port àla plage de l'étang.
1
Pêcherie SM1 en 2007
Il ne restait que des vestiges. Elle se trouve entre le nouveau port et la plage des sablons.
1
Pêcherie SM1 en 2015
Reconstruite en 2014 par Mr Vergnault.
1
Pêcherie SM36 en 2011
Cette pêcherie appartient à M. Eric GILET. Elle est située sur Sainte Marie au lieu dit les Sablons. Elle doit être reconstruite.
1
Pêcherie SM36 en 2015
Cette pêcherie appartient à M. Eric GILET. Elle est située sur Sainte Marie au lieu dit les Sablons. La reconstruction est en cours.
1
Plage des Sablons en 2015
Cette vue montre une petite écluse qui permet à marée basse de recueuillir les poissons.
1
Plage des Sablons 2015
Cette vue montre certaines des 7 pêcheries qui vont jusqu'à la plage du Porteau.
1
Pêcherie SM5 et SM46 en 2015
Ces 2 pêcheries sont entretenues par M. Jean-Raymond MARIOT. Elles sont situées entre la plage des sablons et la plage du Porteau.
1
Pêcherie SM4 en 2015
Elle a été construite en 2010. Elle est entretenue par Madame Michèle Martino. Elle est située entre la plage des Sablons et la plage du Porteau et entre la pecherie Sm46 et la pêcherie Sm10.
1
Pêcherie SM10 en 2015
Elle a été construite en 2015. Elle est contigüe à la pêcherie LC12.
1
Pêcherie SM12 en 2015
Cette pêcherie est entretenue par M. Lucien DEREDEC, vice-président de notre association. Elle est située entre la plage des Sablons et la plage du Porteau et entre la pecherie SM10 et la pêcherie SM9.
1
Pêcherie SM9 en 2015
Cette pêcherie est construite par M. Didier LEROUX. Elle est située entre la plage des Sablons et la plage du Porteau et entre la pecherie Sm12 et la plage du Porteau.
1
Pêcherie SM37 en 2015
Cette pêcherie serait entretenue par M. Peneau.
1
L'ensemble des pêcheries que l'on vient de voir vues de la plage du Porteau en 2015
SM10, SM12, SM9 et SM37 regroupées.
1
Pêcherie SM11 en 2015
Ce simple mat est la propriété de M. André COMPARIN. Elle est située entre la plage du Porteau et la pêcherie Sm15 située à la Madrague. La surface déclarée est de 2m².
1
Pêcherie SM15 en 2015
Cette pêcherie est entretenue par M.Dominique SURGOT. Elle est située au lieu dit "La Madrague".
1
Pêcherie sans numéro en 2015
Cette pêcherie a été construite en 2010. Elle ne dispose pas encore d'enlarmes et de treuil. Elle est située entre la pêcherie SM15 et la plage du Portmain.
1
Pêcherie SM21 en 2012
Cette pêcherie est entretenue par M.Babonneau. Elle est située entre la plage du Portmain et la plage de l'Etang. C'est la dernière avant la frontière de commune.
1
Vue de la plage de Portmain en 2012
1

js slider


Au bout d'une interminable descente, ils arrivèrent à une vaste plate-forme en bois, accrochée à la falaise, qui surplombait les vagues. C'était un de ces trabucchi dont est parsemée la côte des Pouilles. Ces plate-formes de pêche ont l'air de grands squelettes de bois. Des amas de planches blanchies par le temps qui s'accrochent à la roche et qui semblent ne jamais devoir survivre à la tempête. Et pourtant, ils sont là. Depuis toujours. Dressant leur long mât au dessus de l'eau. Résistant au vent et à la rage des vagues. On les utilisait autrefois pour pêcher sans avoir à prendre la mer. Mais les hommes les ont abandonnés et ce ne sont que plus que d'étranges vigies qui fixent les flots en craquant sous le vent. On les croirait construits de bric et de broc. Et pourtant ces tours incertaines de planches résistent à tout. Sur la plate-forme, c'est un fouillis indémêlable de cordes, de manivelles et de poulies. Lorsque les hommes sont à la manœuvre, tout craque et se tend. Le trabucco remonte ses filets avec lenteur et majesté tel un grand homme maigre qui plonge les mains dans l'eau et les remonte lentement comme s'il portait les trésors de la mer.

Laurent Gaudé, Le soleil des Scorta, 2004, Goncourt